Rechercher
  • Hypnose et Sophrologie

Les origines de la sophrologie

Mis à jour : mars 24

Une brève histoire de la sophrologie, sa naissance. . .


Alfonso CAYCEDO


" J'ai créé la sophrologie comme une discipline de recherche de la conscience harmonieuse dans le cadre de la psychiatrie, à Madrid en 1960 ".


A. Caycedo est jeune interne en neuropsychiatrie en 1959 à Madrid et est souvent chargé d'administrer des traitements électrochocs aux patients. Il s'interroge sur la nécessité d'avoir recours à des techniques aussi brutales pour soigner.


D'abord l'hypnose


Il s'intéresse à l'hypnose et la pratique plus particulièrement en France à Nancy auprès du Docteur Cuvelier. C'est à cette technique qu'il s'intéresse pour pallier aux lourdes techniques d'altération de conscience de l'époque.

Mais peu de temps après, il en conclut que l'hypnose est trop "collée" à l'hypnose de spectacle, le patient est trop sous l'emprise du thérapeute (l'hypnose qu'il a appris était une hypnose directive contrairement à l'hypnose Ericksonienne, beaucoup plus permissive ) et il souhaite ouvrir un nouveau champ de recherche.

Un pas décisif, la phénoménologie




En 1963, alors qu'il est médecin psychiatre, il rencontre le Docteur Binswanger et s'initie à la phénoménologie.

La phénoménologie c'est l'étude du phénomène, c'est voir les choses telles qu'elles sont, sans jugement et l'utilisation des intuitions pour transcender la réflexion.


Sa rencontre et son initiation à cette science sont décisifs pour Caycedo et l'amène à comprendre que le thérapeute doit s'effacer (il n'est plus dans le rôle du "sachant") pour comprendre la subjectivité de son patient. C'est à partir de ce postulat qu'il fondera les 1ères techniques de sophrologie donnant la possibilité aux patients de prendre conscience de ce qu'ils ressentent, de ce qu'ils perçoivent avec le plus de neutralité possible.



L'Inde et le Japon


Très intéressé par des ouvrages de Yoga et de méditation, il entreprend de 1965 à 1968 un voyage en Orient.

Il commence son périple en Inde où il s'initie au Raja Yoga.

Le docteur est ensuite mis en relation avec le Dalaï Lama, à Dharamsala qui lui fait découvrir le Vajrayana et d'autres techniques pour voyager dans les états de conscience.


Puis il se rend au Japon où des maitres Zen lui enseignent différentes techniques de méditation et la voie du Zen.



Le retour en Espagne


À son retour en Espagne en 1968, il peaufine les techniques de sophrologie déjà mises en place et fait le lien avec tout ce qu'il a appris de son grand voyage en orient.


La sophrologie est une rencontre avec des techniques de découverte de soi à travers les états de conscience reliant Orient et Occident et ne cessera de se développer et s'améliorer dans les années qui suivront.

5 vues